Jeanne d'Arc - Le procès de Rouen 21 février 1431- 30 mai 1431 par Jacques Trémolet de Villers Agrandir l'image

Jeanne d'Arc - Le procès de Rouen 21 février 1431- 30 mai 1431 par Jacques Trémolet de Villers

Neuf

L'originalité de cet ouvrage tient en trois caractères :
- Le texte des actes du procès de Rouen est intégral, vérifié aux meilleures sources, complété quand c'est nécessaire par les dépositions du procès d'annulation ;
- l'auteur conduit le lecteur dans la salle d'audience et, fort de son expérience d'avocat de causes criminelles et politiques, lui explique le déroulement de l'affaire, la stratégie des juges et celle de Jeanne ;
- au fil du déroulement des séances du procès, le lecteur fait vraiment connaissance avec Jeanne.
L'accusé lui apparait dans toute sa vivacité, son charme, son audace et aussi ses faiblesses ; la beauté de la langue qu'elle emploie, la précision

Plus de détails

24,90 € TTC

En savoir plus

L'originalité de cet ouvrage tient en trois caractères :
- Le texte des actes du procès de Rouen est intégral, vérifié aux meilleures sources, complété quand c'est nécessaire par les dépositions du procès d'annulation ;
- l'auteur conduit le lecteur dans la salle d'audience et, fort de son expérience d'avocat de causes criminelles et politiques, lui explique le déroulement de l'affaire, la stratégie des juges et celle de Jeanne ;
- au fil du déroulement des séances du procès, le lecteur fait vraiment connaissance avec Jeanne.
L'accusé lui apparait dans toute sa vivacité, son charme, son audace et aussi ses faiblesses ; la beauté de la langue qu'elle emploie, la précision de sa mémoire et la profondeur, théologique, voire mystique, de ses réponses la font vivre aujourd'hui aussi présente qu'il y a presque six cents ans. Dans un envoi" en forme de conclusion, l'ouvrage dessine les traits intemporels de Jeanne, aussi actuels aujourd'hui qu'en son temps.

Les questions que ses juges lui posent sont celles que son histoire nous inspirent encore. Jour après jour, Jeanne se fait plus présente à nous et dégagée de toutes les controverses, caricatures ou raideurs hagiographiques, elle vient à notre rencontre, encore plus jeune et plus entraînante que nous ne l'imaginions. Sainte-Beuve disait que toute famille française devait avoir dans sa bibliothèque la Bible et les Fables de La Fontaine.
Il faut y ajouter, comme indispensable à la compréhension de notre histoire et de notre être, le procès de Jeanne d'Arc..."